Quel est le meilleur moment pour voyager en Asie ?

L’Asie est un continent qui regorge de potentiels touristiques, économiques et culturels. Malheureusement, toutes les périodes de l’année ne sont pas propices pour visiter et explorer ce continent. Il est donc important de connaître les mois favorables pour voyager en Asie afin de profiter au maximum de son séjour. Quel est donc le meilleur moment pour voyager en Asie ?

Voyager en Asie en automne : quand et où visiter ?

En automne, la saison des moussons est terminée et ses effets se dissipent peu à peu sur l’ensemble du territoire concerné. Si vous voyagez en Asie en septembre, il peut toutefois y avoir des typhons dévastateurs dans le sud de la Chine.

A lire en complément : L'alimentation de l'Inde est-elle bonne pour la santé humaine ?

Mais, à partir du mois d’octobre, c’est le meilleur moment pour le tourisme un peu partout en Asie. Les régions deviennent de plus en plus sèches et il y règne des températures plus agréables et moins chaudes. Certaines zones connaissent même des températures fraîches. Il s’agit des zones montagneuses en Inde ou au Népal. En cette saison, Hong Kong est particulièrement favorable en novembre. Le nord-est de la Chine, la Corée du Sud et l’Indonésie sont également propices pour un voyage en Asie en automne où la végétation est particulièrement belle.

Voyager en Asie en hiver : quand et où visiter ?

Le mois de janvier est le meilleur moment pour explorer l’Asie en hiver. On y trouve un soleil resplendissant, ainsi que des températures plus douces, particulièrement en Birmanie, en Inde, en Thaïlande, au Sri Lanka, au Vietnam ainsi que dans le sud de la Chine. Les Philippines sont alors favorables pour un séjour sans typhons.

En parallèle : Découvrez La Tania, la perle des Alpes françaises pour des vacances inoubliables

Par contre, dans les montagnes, les nuits sont marquées par des températures très basses. C’est le cas par exemple du Népal, du Laos et du nord de la Chine qui sont habituellement glaciales en janvier. L’Indonésie et la Malaisie doivent être évitées en cette période.

Voyager en Asie au printemps : quand et où partir ?

Au printemps, certaines zones d’Asie sont en fin de saison sèche et n’ont donc pas encore entamé leur période de mousson. Pendant ce temps, plus précisément en avril, d’autres zones connaissent des températures caniculaires accompagnées d’une extrême humidité. Il va donc falloir choisir votre destination en tenant compte de ces variations.

Ainsi donc, le mois de mars sera propice pour visiter l’Inde et le Népal pour profiter du soleil. C’est une période favorable pour un trek. En avril, vous avez un choix plus large en termes de destination : Cambodge, Vietnam, Japon et Philippines. Ce sont les régions d’Asie où vous serez à l’abri de la chaleur en cette période. Bali et quelques zones de Chine vous seront favorables à visiter à la fin du printemps. En somme, il est préférable d’éviter l’Asie à partir de mai.

Voyager en Asie en été : quand et où partir ?

L’été est la saison de la moisson et de tous les inconvénients qui lui sont liés dans une bonne partie de l’Asie. Vents violents et humidité extrême peuvent engendrer des cyclones ou des typhons. Cependant, il existe quand même quelques zones que vous pourrez toujours visiter en cette période : l’Indonésie et le Japon. En juin, la Malaisie est aussi épargnée entre ses deux moussons. En juillet, Bali et Java peuvent être également visités. Mais l’été est vraiment la saison la moins propice pour partir en voyage en Asie.